Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 19:42

LA PREMIERE ENTREVUE DE LAURE ET DE PETRARQUE.

 

A Monsieur Félix RAPARE.

 

 

Les cierges rayonnaient; l'orgue majestueux

Berçait de ses accords la nef de Sainte-Claire;

Tout un peuple à genoux se prostrait; l'aube claire

Allumait les couleurs des vitraux somptueux.

 

 

Laure priait; son corps souple et voluptueux

S'abandonnait, froissé par le siège angulaire;

Baignant ses noirs cheveux, une flamme solaire

L'auréolait d'un nimbe ardent et fastueux.

 

 

Et dans sa robe verte aux fraîches violettes,

Belle à désespérer les plus riches palettes,

On eût dit une reine au milieu de sa cour.

 

 

Mais la messe a pris fin; la dame se relève,

Et Pétrarque ébloui, comme percé d'un glaive,

Sent courir le frisson d'un immortel amour.

 

 

Ernest Feuillet.

Les cent sonnets. Avignon pittoresque.

F. Seguin, imprimeur-éditeur. Avignon. 1913.

Partager cet article

Repost 0
Published by froidefond - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jlcharvet.over-blog.com
  • : Des poésies, des histoires, etc.....
  • Contact

Recherche