Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:31

François Pétrarque et Laure X, par Jean-Louis Charvet.

 

A l'entrée du jardin Sainte Claire, une plaque commémore la rencontre de François Pétrarque et de celle qui lui inspira de magnifiques vers, Laure. Voici ce qu'écrivit le poète sur cet amour:

"Laure, illustre par ses propres vertus et longuement célébrée dans mes vers, apparut à mes yeux pour la première fois, au temps de ma première adolescence, l'année du Seigneur 1327, le 6 du mois d'avril, dans l'église Sainte-Claire d'Avignon, au matin. Et dans cette même ville, au même mois d'avril, le même sixième jour, à la même heure matinale, mais l'année du Seigneur 1348, elle fut ravie à la lumière, alors que j'étais à Vérone, ignorant, hélas! de mon malheur. Cette triste nouvelle me fut apprise par les lettres de Louis à Parme, au mois de mai de la même année, le 19 au matin. Ce corps très chaste et très beau fut déposé dans le lieu de sépulture des frères mineurs, le jour de sa mort, dans la soirée. Je suis persuadé que cette âme, comme dit Sénèque l'Africain, est retournée au ciel d'où elle venait. C'est avec une certaine douceur amère qu'il m'a paru bon de relater le souvenir de ce triste événement à cet endroit qui revient souvent sous mes yeux, afin que je me souvienne qu'il ne doit y avoir rien qui me plaise davantage, dans cette vie, et que, ce grand lien étant brisé, je sache bien qu'il est temps de fuir Babylone, en voyant souvent ces paroles et en songeant combien vite fuit la vie. Grâce à Dieu, ce sera facile à qui songe fortement et en homme, aux soucis inutiles du passé, aux espérances vaines et aux dénouements inattendus."

Qui était cette Laure? Des générations d'érudits ont cherché à résoudre ce mystère. Pour l'abbé de Sade, parent du "divin marquis", il s'agissait de Laure de Noves, épouse d'Hugues de Sade, mère de onze enfants, d'où une très nombreuse descendance (dont mes nièces et mon neveu). Mais pour d'autres, non seulement il n'est pas prouvé que la Laure aimée de Pétrarque était Laure de Noves, mais il est constant que cela est impossible. Lire notamment "Laure de Pétrarque" de Fernand Brisset (librairie académique Perrin, 1931).

Quoi qu'il en soit, l'amour que voua Pétrarque à cette femme sans doute à jamais anonyme peut encore nous toucher; il s'agit d'un amour constant, qui dura au moins vingt ans, même s'il n'empêcha pas le poète de se marier, avant 1337, année de la naissance de son fils Jean.

Il avait pour objet une toute jeune fille, parée d'un vêtement de pourpre, bordé d'azur et parsemé de roses; "sa chevelure, écrit Pétrarque, tombait en cascade sur ses épaules et dans son dos, ses cheveux d'or flottaient au souffle de la brise".

Je crois voir l'une de ces belles que, quelques décennies plus tard, peignit Botticelli.

Ces amours inspirèrent de nombreux poètes, Victor Hugo notamment, qui, dans les vers que je reproduis ci-dessous, en rendirent le caractère à la fois tragique et merveilleux:

 

 

Pétrarque.

 

 

Elle n'est plus ici ; cependant je la vois

La nuit au fond des cieux, le jour au fond des bois !

Qu'est-ce que l'œil de chair auprès de l'œil de l'âme ?

On est triste ; on n'a pas près de soi cette femme,

On est dans l'ombre ; eh bien, cette ombre aide à la voir,

Car l'étoile apparaît surtout dans le ciel noir.

Je vois ma mère morte, et je te vois absente,

Ô Laure ! Où donc es-tu ? là-bas, éblouissante.

Je t'aime, je te vois. Sois là, ne sois pas là,

Je te vois. Tout n'est rien, si tout n'est pas cela,

Aimer. Aimer suffit ; pas d'autre stratagème

Pour être égal aux dieux que ce mot charmant : J'aime.

L'amour nous fait des dons au-dessus de nos sens

, Laure, et le plus divin, c'est de nous voir absents ;

C'est de t'avoir, après que tu t'es exilée ;

C'est de revoir partout ta lumière envolée !

Je demande : Es-tu là, doux être évanoui ?

La prunelle dit : Non, mais l'âme répond : Oui.

 

Extrait de la Légende des siècles.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by froidefond - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jlcharvet.over-blog.com
  • : Des poésies, des histoires, etc.....
  • Contact

Recherche