Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 00:19

Article tiré du journal La science pour tous du 3 mai 1860.

" Symbolisme des églises gothiques.

Le nombre n'était pas indifférent et sans motif. Les chapelles, les autels, les piliers, les fenêtres, les rosaces y suivaient les nombres trois, sept, douze, savoir: trois, à raison des trois personnes de la Trinité; sept, à raison des sept pêchés capitaux, et douze, comme à Saint-Sauveur de Figeac, en mémoire des douze apôtres.

Ainsi, dans plusieurs de nos vieilles églises, le chœur, incliné vers l'orient, au lieu de suivre l'axe de la nef, imitait l'affaissement de la tête de Jésus-Christ sur la croix; les chapelles, qui rayonnaient et s'arrondissaient autour du chœur ou de l'abside, figuraient la couronne d'épines ou l'auréole; les transepts s'étendaient à droite et à gauche, comme les bras du Dieu crucifié; le corps de l'église se prolongeait comme le corps de la victime; les trois portes principales d'entrée étaient en rapport numérique avec les trois personnes de la Trinité. Dans beaucoup d'églises, deux tours surplombaient le grand portail; l'une, celle du nord, figurait le pouvoir temporel; l'autre, celle du midi, le pouvoir spirituel, deux puissances qui contribuent au maintien de la cité de Dieu, mais inégales en prérogative et en nature; aussi, d'ordinaire, la tour méridionale surpassait-elle en hauteur sa voisine."

Partager cet article

Repost 0
Published by froidefond - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jlcharvet.over-blog.com
  • : Des poésies, des histoires, etc.....
  • Contact

Recherche