Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 09:51

Un modèle de contrat d’apprentissage « idéal » en 1848.

En 1848, la revue Le Magasin pittoresque publia des extraits d’un livre de P.-A. Dufau, directeur de l’Institut des aveugles de Paris, intitulé : « Lettres à une dame sur la charité, présentant le tableau complet des œuvres, associations et établissements destinés au soulagement des classes pauvres. »

Je ne reproduirai pas l’intégralité de la première partie de ces extraits, intitulée : « L’apprentissage. Histoire d’un jeune ouvrier. »  C’est l’histoire d’un malheureux enfant, orphelin à l’âge de dix ans, qui mène une vie oisive et dissolue, jusqu’à ce qu’il prenne conscience de ses fautes. Il décide alors de se mettre au travail.

«…  Le lendemain, il entra chez un chapelier du voisinage, qui, le troisième jour, le battit avec violence pour je ne sais quelle étourderie ; l’enfant s’enfuit, mais il persista, et quelques jours après, indécis encore sur l’état qu’il voulait adopter, il se plaça chez un ferblantier qui l’accablait de travail et le nourrissait à peine. Il maigrissait et pâlissait à vue d’œil ; au bout de quelque temps il n’y put tenir et fut obligé de changer de nouveau d’atelier ; il en changea plusieurs fois encore, tantôt pour un motif, tantôt pour un autre : ici il n’était pas assez fort ; là il n’était pas assez adroit. Tel maître, abusant de ce qu’il n’avait à rendre compte de sa conduite à personne, en faisait un domestique dont il employait tout le temps pour un peu de pain, sans s’inquiéter de lui montrer son état ; partout, du reste, des occasions de scandale et de funestes exemples ! partout il se trouvait quelque ouvrier qui, perdu dans les voies de la dépravation, cherchait à faire des prosélytes pour le mal avec le zèle que d’autres apportent à une propagande morale. L’enfant résistait encore ; mais peut-être eût-il fini par succomber, quand il eut le bonheur de faire la rencontre d’un vieux maître menuisier qui s’appliquait à son état avec cette sorte de prédilection orgueilleuse qui n’est pas rare chez les habiles artisans.

… »

Le plus intéressant dans le texte que je cite est un projet de contrat-type  d’apprentissage rédigé par le conseil de prud’hommes pour l’industrie des métaux ; le voici :

« M. (le maître) s’engage à recevoir chez lui, comme apprenti, M…, pendant … années, qui commenceront le …, et finiront le…, et à lui montrer son état, sans lui en rien cacher, et en l’avançant dans la connaissance de cet état, au fur et à mesure que sa capacité se développera ;

A le loger sainement et proprement en le faisant coucher seul.

A lui donner une nourriture suffisante et convenable.

A le blanchir, en lui remettant du linge blanc une fois par semaine au moins ;

A le traiter avec douceur et ménagement ;

A ne pas prolonger sa journée de travail au-delà du temps adopté par les usages des ateliers de sa profession ;

A ne l’employer à aucun travail ni service étrangers à cette profession ;

A ne lui faire faire des courses, traîner ou porter des fardeaux pour cette profession, qu’autant qu’ils n’excéderont pas ses forces ;

A ne lui infliger aucune punition corporelle, ni privation de nourriture ;

A surveiller sa conduite et ses mœurs ;

A lui laisser la liberté d’aller à une école du soir, de huit à dix heures, et de vaquer à ses devoirs de famille et de religion les dimanches et jours de fêtes légales qui seront consacrés au repos, mais toutefois après le rangement de l’atelier jusqu’à dix heures du matin ;

A le soigner ou faire soigner chez lui en cas de maladie qui n’excéderait pas trois jours ;

A prévenir immédiatement M. (son représentant légal) en cas de maladie, d’absences, d’inconduite ou de tout autre événement qui réclamerait son intervention. »

On imagine, en creux, ce que pouvait être la vie de nombreux apprentis à cette époque…

Jean-Louis Charvet.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jlcharvet.over-blog.com
  • : Des poésies, des histoires, etc.....
  • Contact

Recherche